11. avril 2018
Plus de 90% des personnes malades ou âgées désirent rester chez elles le plus longtemps possible. Favoriser ce maintien à domicile est un élément de politique nationale. Aussi, la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement de la population donne-t-elle la priorité au maintien à domicile. Néanmoins, avec la perte d’autonomie, le maintien à domicile nécessite une organisation minutieuse. Lorsque la dépendance physique ou mentale, s’installe, il devient difficile de vivre seul.